Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La commune rend hommage à Charles Felix et Colette...
Le 6. janvier 2012 à 17h59

Sanary Cérémonie La commune rend hommage à Charles Felix et Colette Pijeaud

C'est à l'initiative de l'ANORAA Var, du Comité de Sanary du Souvenir Français et du Comité d'entente qu'une cérémonie célébrant le 70è anniversaire de la mort du lieutenant colonel de l'armée de l'air Charles Felix Pijeaud s'est déroulée au cimetière central.

Une cérémonie célébrant le 70 ème anniversaire de la mort de Charles Felix Pijeaud s'est déroulée vendredi après-midi.

Une cérémonie célébrant le 70 ème anniversaire de la mort de Charles Felix Pijeaud s'est déroulée vendredi après-midi.

Cette cérémonie s'est déroulée au cimetière central et était placée sous la houlette du Comité de Sanary du Souvenir Français présidé par Arlette Boyer, du comité d'entente présidé par José Orsi et de l'Association nationale des officiers de réserve de l'armée de l'air du Var (ANORAA) présidée par Jean Fontanaud. Le maire Ferdinand Bernhard, des élus et les porte-drapeaux étaient présents pour cette cérémonie rendant hommage à un Sanaryen, Charles Felix Pijeaud.
Le colonel Chamberot est revenu sur l'histoire de cet homme né à Sanary un 12 octobre 1904, pupille de la nation en 1919 et qui intègrera l'école militaire de Saint-Cyr dans l'aéronautique. Il combattra en Algérie et au Maroc avant de voir son destin chamboulé le 24 juin 1940. Il sera le premier officier supérieur de l'armée de l'air à rejoindre le général de Gaulle à Londres et deviendra chef d’État major des Forces arériennes française libres. A sa demande il prendra le commandement du groupe de bombardement Lorraine et combattra en Lybie face aux force italo-allemandes: "dans la matinée du 20 décembre 1941 son avion est bombardé. Brûlé, presque aveugle il arrivera à le poser et sera fait prisonnier, trois jours plus tard il s'évade avant de mourir le 6 janvier 1942 à Alexandrie. Sa mort restera héroïque, il faut rappeler de son courage, de son exemplarité".
Hommage fut aussi rendu à sa femme Colette décédée au camp de concentration de Ravensbrück en 1943. Cette infirmière mena en parallèle des missions de renseignements pour la résistance, elle est morte à 36 ans: "puisse leurs sacrifices demeuraient toujours dans nos cœurs, c'est l'honneur de la ville de Sanary de conserver leur mémoire". Et de souligner: "il faut se rappeler et honorer ces héros oubliés de la France libre". Une gerbe fut déposée par le maire de Sanary puis par le commandant Jean Fontanaud. La cérémonie fut ponctuée par une minute de silence et par la Marseillaise.

D. D., le 06 janvier 2012

Autres photos:

Le commandant Jean Fontanaud. Au micro le colonel Chamberot.
Le commandant Jean Fontanaud.
Les plus : aimés commentés lus