Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Le salon des vins et de la gastronomie ouvre ses portes...
Le 28. octobre 2011 à 16h36

Sanary Bien-être et gastronomie Le salon des vins et de la gastronomie ouvre ses portes ce week-end

L’entrée est gratuite et l’accueil chaleureux. Voilà une belle idée pour ce week-end qui s’annonce pluvieux. Au jardin d’hiver de Sanary, 42 exposants vous attendent pour découvrir les produits de leurs terroirs ou pour trouver de nouvelles idées pour votre habitat.

Un Week-end dégustation en prévision

Un Week-end dégustation en prévision

Depuis 12 ans, François Sergio organise contre vents et marées et avec le même enthousiasme un salon dédié au bien être et à la gourmandise. Cette année encore, c‘est le moment de faire le plein d‘idées et de saveurs! Un espace dédié à l‘habitat vous permettra de vous renseigner directement auprès des entreprises locales: volets, maçonnerie, couverture, vérandas, cheminées, vitrages et spas s‘exposent pour améliorer votre cadre de vie.
Du côté des saveurs, un bon nombre d’exposants ont fait le voyage pour vous faire apprécier les produits de leurs terroirs. Dégustation et convivialité assurées autour des stands de foie gras, charcuterie, fromages, nougats et chocolats. Les vins aussi sont bien présents: Alsace, Bordeaux, Châteauneuf du Pape, Bourgogne ou Champagne feront frémir vos papilles. Et si vous prenez le temps de vous arrêter et de discuter, vous découvrirez des hommes et des femmes passionnés!

Comme un avant-goût de Noël


Marc Grossmann vous fera déguster ses délicieux foies gras d’oie (et non pas de canard) élaborés dans un petit atelier alsacien à 10 kms de Strasbourg, sans alcool et sans poivre, mais parfumés aux 13 épices . En effet, la première bouchée rappelle le pain d’épices de notre enfance mais la saveur du foie gras reste ensuite longuement en bouche. Un vrai délice qui nous sort des sentiers battus.
Si vous voulez rester plus classique, Elisabeth et Laurent Psysz, producteurs du Gers de père en fils et fidèles au salon depuis sa création, vous feront découvrir leurs créations: rillettes « à la fourchette », pur canard (et pas un gramme de porc), longuement mijotées dans la graisse de confit et désossées en fin de cuisson, magrets de canards de Barbarie, entiers, non fumés, simplement salés et séchés comme un jambon (idéal pour l’apéritif ou les salades).
A quelques pas de là, Arnaud Caiveau affine ses fromages de Haute Savoie: Beaufort et Gruyère d’alpages, tomes de chèvre et de brebis goûteux, morbier fermier délicieusement savoureux pour la raclette. A chaque dégustation, il vous conseille la façon d’accommoder ses fromages.
Et pour accompagner le tout (avec modération), un petit vin de Bordeaux, château Beaufresque, cépage Merlot, cultivé à deux pas des terres Saint Emilion mais à un prix beaucoup plus abordable. Cette petite propriété familiale tenue par Pierre Craimal propose des vins millésimés (2002 à 2008) élevés en cuve ou en fûts de chêne.
Ce n’est là qu’un aperçu: prenez la peine et le temps de faire le détour, pourquoi pas en prévision des fêtes de Noël!

, le 28 octobre 2011

Autres photos:

Marc Grossmann vous fera déguster ses délicieux foies gras d’oie d'Alsace Elisabeth et Laurent Psysz, producteurs du Gers de père en fils Arnaud Caiveau affine ses fromages de Haute Savoie Cette petite propriété familiale tenue par Pierre Craimal(à gauche) propose des vins  élevés en cuve ou en fûts de chêne.
Marc Grossmann vous fera déguster ses délicieux foies gras d’oie d'Alsace