Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Sanary Aujourd'hui en réunion pour ses 1 an
Le 27. septembre 2015 à 10h59

Sanary Politique Sanary Aujourd'hui en réunion pour ses 1 an

Sanary Aujourd’hui, c’est le groupe d’opposition de Didier George, Colette Gatimel, Ernest Rosso et Françoise Tourneur. Après un an de présence au sein du Conseil Municipal, il leur semblait important de faire le point sur leurs actions.

On se souvient que lors des dernières élections municipales, Didier George, Colette Gatimel, Ernest Rosso et Françoise Tourneur étaient sur la liste d’Olivier Thomas. A cause de divergences de points de vue, leur collaboration n’avait pas duré longtemps et les 6 élus de l’opposition s'étaient scindés en deux groupes. D’un côté, Olivier Thomas et Cecilia Papadacci, de l'autre Didier George, Colette Gatimel, Ernest Rosso et Françoise Tourneur. Ces derniers se sont familiarisés avec leur nouvelle indépendance tout en développant une "opposition constructive".

En réunion Salle Marie Mauron


En préliminaire de cette réunion Salle Marie Mauron, Didier George, leader naturel du groupe nous résume cette première année : « Pour les conseillers municipaux d’opposition l’action est réduite. Nous n’avons pas d’ambitions électorales, mais nous sommes là pour apporter des idées et les soumettre, avoir une réflexion sur la ville et faire des propositions ».

Réflexions


Nous l’avons dit, le but de cette réunion était de faire le point sur cette première année, mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles réflexions. Divers sujets ont ainsi été abordés, le PLU, avec Françoise Auvrey qui connait bien le sujet, le stationnement, les ports, la finance, les associations et enfin la circulation.

Parmi les pistes abordées, celle de multiplier les sens uniques et de faire des parkings en couronne avec des navettes pour aller au centre-ville. Celles-ci alimenteraient aussi les quartiers. Cela devrait permettre de fluidifier la circulation. Didier George commentait : « C’est une idée à creuser. Je ne dis pas que c’est LA solution, mais je pense que ça vaut le coup d’y réfléchir. Nous avons déjà proposé au maire de participer à des commissions de réflexion sur ce sujet et d’autres, mais pour le moment, nous n’avons aucun retour. »
Il revint aussi sur les acquisitions immobilières de la commune : « A-t-on besoin d’accumuler autant de biens immobiliers ? On ne gère peut-être pas une ville comme on gère une famille. »

Et de conclure : « Aujourd’hui, nous payons la conséquence d’une succession de mandats. Quand on a la connaissance de la ville comme l’a Ferdinand Bernhard, il est difficile d’avoir un regard neuf. C’est ce que nous proposons et tant mieux si le Maire reprend une ou plusieurs de nos idées. Nous sommes là pour ça et pour les sanaryens. »

PH, le 27 septembre 2015

Autres photos:

Françoise Auvrey, Didier George, Colette Gatimel et Françoise Tourneur Le PLU épluché Françoise Auvrey explique le PLU
Françoise Auvrey, Didier George, Colette Gatimel et Françoise Tourneur