Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La solidarité s'organise pour les victimes des intempéries
Le 22. juin 2010 à 10h30

  La solidarité s'organise pour les victimes des intempéries

La première journée de collectes de vêtements a été un vrai succès. Il est toujours possible de déposer des vêtements à l'ancienne école maternelle des Picotières. Ce mardi, 25 bénévoles se rendront à Trans en Provence pour apporter les vêtements et offrir leur aide.

Une partie de l'équipe des bénévoles qui se sont relayaient toute la journée

Une partie de l'équipe des bénévoles qui se sont relayaient toute la journée

Belle initiative de l'école des sapeurs-pompiers et du service Jeunesse de la ville. De nombreuses personnes se sont déplacées pour apporter des vêtements lundi. Deux véhicules ont été remplis de cartons, l'un de l'école des JSP, l'autre, un minibus, mis à disposition par la commune. Patrick Gillet, des JSP, était très satisfait: "les gens sont venus de loin, ça fait plaisir, d'autant plus que des bénévoles se sont présentés spontanément pour apporter leur aide". La permanence est assurée de 9h à 19h non stop, et "les bénévoles se relaient" nous expliqua Annick Martin, du service Jeunesse, à l'origine du projet. Ils étaient nombreux à être présents, comme René Lainé, du CCFF, ou Florian Pinatel, conseiller municipal. Des bénévoles iront apporter ce mardi les vêtements au CCAS de Trans en Provence. Sur place ils se mettront à disposition des services techniques de la ville pour apporter leur aide aux sinistrés. L'esprit est d'assurer une permanence quotidienne à Sanary et que d'autres personnes se rendent chaque jour à Trans en Provence. La commune est omniprésente dans cette opération en mettant à disposition les locaux, le mini bus ou en réglant les frais d'essence et d'autoroute. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, soit pour aider les bénévoles dans les permanences, soit pour se rendre à Trans en Provence. Cette initiative est à saluer mais l'effort de solidarité doit se poursuivre, sachant que les victimes des intempéries ont tout perdu. Alors tous les bénévoles attendent les dons en vêtements ou les volontaires pour se rendre sur les sites.

D.D, le 22 juin 2010

Autres photos:

Chargement des cartons de vêtements Ancienne école maternelle des Picotières
Chargement des cartons de vêtements