Ouest Var > Les brèves > Six Fours les Plages > Communiqué de Didier Garcia après le 1er tour

Le 16. mars 2020 à 18h49

Communiqué de Didier Garcia après le 1er tour

Je remercie les 1.300 Six-Fournaises et Six-Fournais qui nous ont accordé leur soutien et donné leurs suffrages. Qu’ils trouvent ici l’expression d’une profonde reconnaissance pour leur engagement : électeurs, employés municipaux et citoyens bénévoles qui se sont investis pour faire vivre notre démocratie locale. La démocratie a été en son temps acquise parfois au péril de la vie de ses fondateurs, valeurs particulièrement bien comprises de nos anciens qui se sont en grand nombre déplacés hier.

Force est de constater que l’abstention record nous a privés d’une expression démocratique conforme à la démographie six-fournaise. Les jeunes nous ont beaucoup manqués pour pallier les nombreuses procurations que le coronavirus a reçues des maisons de retraite.
Même si notre responsabilité vis-à-vis de nos concitoyens nous a obligés à supprimer notre meeting et mettre un frein à notre campagne, force est de constater que notre candidature est arrivée en troisième position derrière le tandem classique opposant le système rodé depuis 25 ans de monsieur Vialatte et le parti d’extrême droite.
Nous ne nous résoudrons pas à accepter l’asphyxie du débat démocratique à cette seule alternative.
Le deuxième tour compte tenu du contexte sanitaire n’est plus envisageable. Nous allons donc nous inscrire dans la durée.
Pour cela j’en appelle aux forces progressistes de Six-Fours qui rejettent le système actuel en structurant une réelle opposition et construire l’alternative démocratique de demain.
Même si le maire sortant se dit rassuré, nous aurons tous noté la performance de la liste de gauche signalant le ras-le-bol des foyers éreintés par les choix néo-libéraux du gouvernement. En revanche l’opposant historique n’a fait que 10 % comme son peu de représentativité nous l’avait laissé craindre, nous privant des voix de la droite modérée.
Ce n’est que dans l’union des forces de progrès et démocratiques que nous pourrons sauver Six Fours de l’étau dans lequel Vialatte l’enserre depuis son arrivée dans notre commune.
Je vais donc m’engager à convaincre les acteurs politiques du bien-fondé de cette vision commune pour Six-Fours et engager notre jeunesse à redécouvrir la noblesse de l’engagement dans la vie citoyenne.
Didier Garcia
Un Cap, un projet