Météo Ouest Var
Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Le Rivage, un bar pas comme les autres
Nouveau à Six Fours les Plages, le Drive d'Intermarché
Le 3. février 2012 à 16h06

Le Brusc Histoire locale Le Rivage, un bar pas comme les autres

En 1965 la famille Morsiani a pris les commandes de cet établissement incontournable pour les bruscains et les amoureux de jeu provençal. Simon en est, depuis les années 80, le maître des lieux.

Ici Simon entouré d'Henri Salvador et de Georges Martin.

Ici Simon entouré d'Henri Salvador et de Georges Martin.

Le bar le Rivage reste une étape incontournable pour les amoureux de jeu provençal ou de bonne humeur tout simplement. En 1965, Philibert Morsiani reprend ce bar déjà nommé "le rivage". Et, à la même époque, la "boule joyeuse des îles" y prend ses quartiers sous l'impulsion de Philibert, Anthony Avon ou encore Armand Canolle. Figure très apprécié Philibert, aidé de sa femme Mélanie dit Mimi feront vivre ce bar avec passion et bonne humeur. C'était aussi l'époque de Paul Ricard, qui devint ami avec Philibert, et du regretté Georges Martin, qui s'occupait des relations extérieures de la société Ricard: "c'était un homme formidable, il organisait plein d'événements sur l'île avec des acteurs, chanteurs, sportifs. Il est décédé en 2000", et aujourd'hui un espace situé au Gaou porte son nom.
On comprend ainsi mieux la présence des belles photos qui ornent les murs du bar, comme celle avec Henri Salvador.
Mais Philibert partira trop tôt, en 1975, et la boule joyeuse des îles lui rend hommage chaque année avec un challenge portant son nom. A cette époque là Simon n'avait que 14 ans et c'est son oncle Marius Barthélémy qui assurera la suite, avec toujours Mimi présente, et adorée des gens du village: "elle a travaillé toute sa vie"; Les lève-tôt pouvaient d'ailleurs la voir chaque matin astiquer le comptoir, une vraie personnalité. Simon s'en ira ensuite travailler à la société Paul Ricard comme électricien et conducteur. Il rêvait à l'époque de voyages et de découverte, mais il reprendra finalement le bar familial en 1986: "cela s'est fait comme ça, mais je ne regrette pas, j'ai fait des rencontres formidables et noué des liens d'amitié très forts. Et cela m'a aussi permis de faire quelques voyages. Et aujourd'hui j'ai comme clients les enfants des amis de mon père".
Le Rivage est un lieu pas comme les autres qui respire la vie et l'authenticité, entre les anciens, les fidèles et bien évidemment les amoureux du jeu provençal, mais aussi de la chasse et du rugby. Simon continue à faire vivre le lieu, avec toujours la boule joyeuse des îles qui y tient son siège, et sa petite famille adorée n'est jamais bien loin. Un lieu à part, comme le Piadon ou le Bar de la Poste dans d'autres genres, mais tout aussi ancrés dans la vie du village.

D.D, le 03 février 2012

Autres photos:

Simon assure avec toujours autant de bonne humeur l'animation de son bar Le rivage.Cadeau d'un ami.Il n'y a qu'à lire...
Simon assure avec toujours autant de bonne humeur l'animation de son bar Le rivage.

Nouveau à Six Fours les Plages, le Drive d'Intermarché